JANVIER 2021: AMAZON AU PONT DU GARD, DES NUISANCES SOUS-ESTIMÉES

Quel est le véritable impact du projet Amazon à Fournès: notre contre-étude

L’objectif de notre contre-étude est d’informer sur le véritable impact du projet Argan Amazon à Fournès, qui n’a rien à voir avec l’étude d’impact officielle du promoteur. Notre contre-étude complète, un document de travail, est accessible ici

janvier 2021 – Dossier Impacts – Projet Amazon à Fournès.

En voici les principaux points:

L’emploi : chômage et précarité

           

Derrière un effet d’annonce de création d’emplois, la destruction d’emplois et le retour au chômage  seront bien réelles.

  • Pour chaque emploi créé chez Amazon, la destruction d’emplois dans les commerces est comprise entre 2,2 et 4,46 emplois.
  • Les intérimaires recrutés par Amazon comme variable d’ajustement (au moins 36% des effectifs) retournent régulièrement vers des périodes de chômage. Le turnover sciemment organisé par Amazon implique des départs en continu.
  • Le solde est négatif en termes d’emplois, sans compter la robotisation à venir dans les sites Amazon.
  • Le nombre de salariés qui ont une limitation d’aptitude est très élevé ( 30%) est la conséquence directe des conditions de travail physiques et psychologiques difficiles.

Le patrimoine : menaces sur le site du Pont du Gard et les projets durables

 

Le futur centre de tri, par sa taille (400m par 100m avec une hauteur maximale de 18,2 m) et son emplacement, défigurerait les abords du site classé du Pont du Gard et impacterait l’image et l’attractivité du territoire.

    • Les covisibilités du centre de tri avec différents points du site et avec les villages environnants ont été ignorées. Elles sont aisément démontrables.
    • L’Aire d’influence Paysagère du bien Unesco, reconnue dans le futur Plan Paysage de Transition Energétique, englobe les communes de Fournès, Estézargues et Domazan et donc le site.
    • Alors que le Département du Gard et la Région Occitanie soutiennent un tourisme durable, la présence d’un entrepôt de logistique à l’une de ses portes d’entrée est incompatible avec cette ambition. 
    • De nombreux projets touristiques, culturels, patrimoniaux et agricoles, porteurs d’emplois durables, sont menacés.

La sécurité : trafics et zone de non-droit


Les données sur la sécurité sont passées sous silence dans l’enquête d’impact. 

  • Toute progression du trafic routier augmente la petite délinquance et les trafics.
  • Le centre de livraison Amazon ouvert près d’Annecy en octobre 2020 est une illustration d’une zone de non-droit potentiel : attente de véhicules jour et nuit sur la voie publique, non-respect du code de la route, mise en danger des abords de l’entrepôt, pollutions diverses, dont déchets et toilettes sauvages

Les pollutions et le trafic routier sous-estimés

 

L’usage intensif des poids-lourds et autres véhicules par Amazon fait partie de la longue liste des nuisances et pollutions cachées.

  • Le trafic a été nettement sous-évalué par Amazon. 3 050 mouvements journaliers de véhicules sont ainsi prévus. Nos calculs évaluent plutôt à 6 000 à 7 400 mouvements par jour.
  • Ce trafic a des conséquences sur les routes, la santé et les finances publiques. Une étude en Californie estime un coût annuel de 30,5 millions de dollars supportés la collectivité par centre logistique Amazon.

Dévalorisation de l’immobilier 

 

Les nuisances dues à l’implantation d’un entrepôt logistique et le changement de paysage auront un impact négatif sur la valorisation de l’immobilier pour les villages avoisinants.

  • Le prix des biens immobiliers subit des moins-values de 15% à 46%.
 
Lien vers l’actualité de nos actions
 Lien vers notre contre-étude d’impact janvier 2021 – Dossier Impacts – Projet Amazon à Fournès
Lien vers la pétition « Non à Amazon au Pont du Gard » http://chng.it/td7STPxM