Réunion publique sur le projet Ucetia 12 juin 2017

Le lundi 12 juin 2017, Prima Vera et l’Uzège ont organisé à la mairie d’Uzès une réunion publique à Uzès pour présenter leur projet « Ucetia, naissance d’une cité » visant au retour des mosaïques romaines d’Uzès in situ dans un jardin archéologique, suite à notre mobilisation du mois de mars (voir ici). La réunion publique a réuni un vaste public et le débat fut animé, comme en témoigne les coupures de presse ci-jointes et le reportage de France 3 ici. Nous poursuivons nos contacts au niveau de la région, des collectivités locales et du ministère de la Culture pour faire avancer ce projet d’intérêt public!

Repu réunion 12 juin 1Repu réunion 12 juin 2

La découverte de mosaïques romaines à Uzès a, en effet, constitué un événement exceptionnel, qui a déjà rencontré un large écho. Les associations L’Uzège et Prima Vera, qui se sont mobilisées dès l’annonce de leur découverte en mars, souhaitent que ces mosaïques reviennent à Uzès, comme s’y est engagée Madame Carole Delga, présidente de Région, à l’issue d’une forte mobilisation citoyenne. Elles proposent un projet de lieu dédié in situ, ambitieux et fédérateur pour Uzès, ses lycéens, ses enseignants, ses habitants, ses commerces et ses entreprises.

La localisation de ces mosaïques (dont l’une mosaïque a été en partie masquée jusqu’à ce jour) et des vestiges romains a une signification de première importance : elles marquent le centre et la fondation de l’ancienne cité romaine d’UCETIA, et l’organisation de son territoire. Ces monuments évoquent les croyances et les rituels à l’origine du choix de ce site.  Voilà pourquoi elles doivent être présentées au public sur leur site d’origine, en conformité avec les recommandations de l’UNESCO, de l’ICOMOS et de la Commission européenne.

Mosa 1

L’Uzège et Prima Vera souhaitent promouvoir la conception d’un projet de lieu dédié sur place, un musée archéologique et jardin, baptisé UCETIA,. Après avoir consulté plusieurs spécialistes, les associations estiment que ce projet UCETIA est compatible avec l’aménagement de l’internat des lycées prévu à côté, qui doit se poursuivre. UCETIA peut être l’occasion d’un projet architectural innovant, alliant l’antiquité et la modernité, et d’un projet pédagogique alliant Culture et Education pour les deux lycées.

Ucetia image 1

Ce projet UCETIA constituerait un atout culturel et touristique majeur pour la région d’Uzès, avec des retombées chiffrables. Il s’inscrirait dans un nouveau « parcours de la romanité », allant d’Uzès à Nîmes, en passant par le musée Georges Borias d’Uzès, la Vallée de l’Eure, l’aqueduc, le château de Castille, les carrières de Vers et le Pont du Gard.